Texte original de la Trêve de Nice

“On faict scavoir à tous, que trefve généralle, communicative et marchande est faicte et passée entre le roy et l’empereur, tant par mer, que par terre et eaue doulce, tant en Ponant que en Levant, en tous leurs royaumes, païs, terres, seigneuries et endroictz de leur obéissance, et tant en deçà que delà les monts, pour le temps de dix ans entiers ensuyvans et consécutifz, à compter du XVIIIe de ce présent mois de juing ; laquelle ledict seigneur roy veult, entend et ordonne estre observée et entretenue inviollablement, et que tout y contrevenans soient pugniz et corrigez comme s’ils estoient infracteurs de paix et s’en fera la pugnition des délinquans telle qu’elle servira d’exemple à tous aultres. Et par ce moien, le roy veult et permect que traicte généralle de toutes marchandises non prohibées et deffendues soit ouverte et aict cours comme auparavant les guerres encommancées.”

Faict à Villeneufve, le XVIIe jour de juing mil Ve XXXVIII.

“Signé : François”

2021-10-05 SIGNATURE FRANCOIS